Avertir le modérateur

22/04/2010

Etape 10 : Pierre Moncuit, le champagne au féminin

Le soleil était de la partie pour cette petite virée au Mesnil-sur-Oger pour aller à la rencontre de la maison Pierre Moncuit, une maison désormais tenue par sa fille Nicole. Située au cœur du village, c’est une superbe demeure du XIXe qui veille précieusement sur les cuvées Pierre Moncuit. La maison a la particularité de posséder un vignoble uniquement planté en Chardonnay, une évidence pour une maison installée sur la Côte des Blancs. Autre distinction de la maison : elle possède de nombreuses vieilles vignes, âgées de plus de 50 ans, qui entrent dans l’assemblage des champagnes haut de gamme de la maison. Enfin, la maison Pierre Moncuit possède également des vignes sur le Sézannais, des raisins qui entrent dans une gamme de vin dédiée : les cuvées Hugues de Coulmet. Deux noms pour une production totale d'un peu moins de 200 000 bouteilles.


Agrandir le plan

La dégustation a débuté avec le Brut Réserve Pierre Moncuit-Delos, un blanc de blancs entièrement réalisé à partir de raisins classés grand cru. Une cuvée encore un peu jeune, marquée par un nez d’agrumes et de poire et une minéralité mordante en bouche. Je pense qu’avec quelques mois/années de plus il devrait évoluer vers quelque chose de plus fondu, avec une acidité moins présente. Un bon blanc de blancs, mais un cran en dessous de ce j’ai pu goûter chez Diebolt-Vallois ou même du blanc de blancs Billecart-Salmon bu quelques jours plus tôt.

Nous avons poursuivi avec le blanc de blancs 2000, un millésime à la dimension symbolique forte, mais qui malheureusement ne restera pas en champagne comme une immense année. Pourtant ce blanc de blancs 2000 parvient à dépasser et à sublimer l'année. C'est un vin au premier nez floral qui s'ouvre ensuite sur des notes briochées et légèrement grillées. La bouche est toute en tension, portée par la minéralité crayeuse des côteau du Mesnil sur Oger.

Un millésime 2000 immédiatement suivi par le millésime 2002, une cuvée proche, mais peut-être plus aboutie, avec une petite touche saline très agréable en fin de bouche et une minéralité franche mais pas cassante comme celà peut arriver parfois. On perçoit toute la puissance des grands blancs du Mesnil.

La dégustation s'est achevée avec la magnifique cuvée Nicole Montcuit Vieilles Vignes 2002, le fleuron de la maison. Une cuvée incroyable, magnifique, avec un nez aux notes de fruits juteux et sucré étonnant et navigant sur une crète minérale superbe. En second nez on découvre des notes de noisettes grillées d'une intensité étonnante. La bouche est pleine, dense, et la finale interminable. Superbe !

Ce que j'ai offert à ma cave : 6 blanc de blancs 2000, 3 blanc de blancs 2002, 6 Nicole Montcuit Vieilles Vignes 2002.

18:06 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

C'est difficiles à trouver expérimentés personnes dans ce cas particulier sujet , mais vous sembler vous savez ce que vous parlez! Merci

Écrit par : Colleen | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu