Avertir le modérateur

25/03/2010

Etape 7 : Gatinois, le cœur d’Aÿ

Vous connaissez mon amour pour les champagnes Blanc de Noirs, et bien je dois dire qu’avec le Champagne Gatinois, le comble du bonheur a été atteint ! Installée à Aÿ depuis plusieurs générations, la maison Gatinois a mis un point d’honneur a développé son vignoble en choisissant toujours les plus belles parcelles de ce terroir classé grand cru. Un travail de longue haleine, qui s’est fait vigne pas vigne, et aujourd’hui ce ne sont pas moins de 27 parcelles différentes qui composent le patrimoine Gatinois. Sur ce terroir où le pinot noir est roi, les champagnes sont gourmands, fruités, mais parfois un peu trop fardés. Rien de cela chez Gatinois où puissance et finesse cohabitent parfaitement.


Agrandir le plan

Pierre Cheval, qui dirige la maison, décida de débuter la dégustation par le Grand Cru Tradition Brut, une cuvée à forte dominance de pinot noir (90%), complété par du chardonnay. Un champagne à l’excellent rapport qualité/prix pour un grand cru. L’assemblage offre un compromis agréable en fruité et finesse, et une belle rondeur en bouche et des arômes de fruits mûrs et des notes toastées. Facile à boire, justement dosé, c’est un vin à retenir pour les cocktails de mariage par exemple.

Nous sommes ensuite monté en gamme avec le Grand Cru Réserve Brut, qui possède le même assemblage que le champagne précédent mais profite d’un vieillissement en cave plus long (3 ans) et d’une sélection parcellaire plus exigeante m’a laissé entendre Pierre Cheval. On retrouve la saveur de la cuvée Tradition, mais avec plus de maturité, de gourmandise, un fondu plus présent en bouche, un brioché plus présent, et une acidité légèrement atténué. Le temps a fait son œuvre. Un champagne qui peut glisser de l’apéritif au repas.

Une dégustation conclue, pour les champagnes en tous les cas, par le Grand Cru Rosé Brut. Mon coup de cœur, sans aucun doute. Un champagne qui excite les papilles à la seule vue de sa robe d’un rose saumoné intense. Au nez on se délecte des notes de griottes, de cerises confites, et sur le palais s’est une explosion de saveurs, avec un vin rond, mais puissant, une bouche pleine et une finale marquée par de beaux tanins.

Nous avons fini cette dégustation avec le Côteaux Champenois Rouge Grand Cru. Très honnêtement, les côteaux champenois ne sont pas vraiment ma tasse de thé, je trouve généralement que le rapport qualité/prix n’y est pas. Je dois dire que celui-ci m’a fait, un peu, changé d’avis. Vinifié en fût de chêne uniquement les grandes années et à partir des vieilles vignes de la maison, j’ai trouvé un vin soyeux, fruité et surtout avec une bouche bien pleine alors que c’est justement souvent là la faiblesse des Côteaux champenois. Pas un grand vin, mais une belle curiosité.

Une belle maison, qui offre une belle expression du terroir d'Aÿ et de ses pinots noirs !

Ce que j'ai offert à ma cave : 12 Grand Cru Réserve Brut, 6 Grand Cru Rosé Brut.

16:01 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Wow, chouette blog, grand merci pour les astuces et je "plussoie" moi aussi cette opinion ! Euh voilà, oui votre travail est vraiment excellent, il me faut maintenant parcourir le reste de votre blog. Je vais vous faire un peu de pub auprès de mes contacts, vous l'méritez !

Écrit par : Cave du vin | 21/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu